NAUMAN (B.)


NAUMAN (B.)
NAUMAN (B.)

NAUMAN BRUCE (1941- )

Le corps comme matériau porteur de signes, comme médiation esthétique entre une idée et une forme plastique, comme fondation éthique et ontologique, est l’un des sujets principaux de l’œuvre de Bruce Nauman. Le corps de l’artiste pris en tant que fragment autobiographique et le corps du spectateur, sollicité pour prolonger certaines expériences, sont également un aspect important de l’échange privé/public entre l’action qui se déroule et le spectateur, à travers différents médias (film, photographie, hologramme, vidéo).

Pour fixer des performances qu’il réalisait dans son atelier à partir de 1965, Bruce Nauman (né à Fort Wayne, Indiana) a d’abord eu recours, pour des raisons pécuniaires, au film; il n’aborde la vidéo qu’en 1968. À ce stade, la différence entre le film et la vidéo n’était pour l’artiste qu’une question de possibilité de financement, à tel point qu’il refit même certaines performances pour la vidéo. Il s’agissait d’actions où Bruce Nauman (ou certains partenaires) effectuait des gestes simples — s’asseoir, se coucher, se tenir contre un mur, manipuler un objet, marcher sur une ligne tracée sur le sol, lancer une balle contre un mur — filmés par une caméra fixe située dans l’atelier. Ces premières vidéos — reprises plus tard de manière plus exacerbée — montrent déjà l’importance de la mise à l’épreuve physique et mentale de l’artiste comme du spectateur, qui est contraint de participer, malgré lui, aux mouvements et attitudes qu’il regarde. Ce dernier s’identifie d’autant plus vite et facilement que le geste est simple et sa signification immédiate. C’est l’une des caractéristiques des vidéos de Nauman que de donner à voir des actions sobres, directes, même si elles possèdent une grande complexité formelle. En faisant à cette époque une sorte d’inventaire systématique des questions et des occupations ordinaires qui peuvent venir à l’esprit d’un individu lors d’une expérience de soi, Nauman recréait à sa façon l’expérience des pensées «solitaires» d’un Wittgenstein ou d’un Beckett, qui l’ont marqué. L’artiste est à la fois le sujet et l’objet de sa réflexion, et à travers les dispositifs qu’il met en place (bandes ou installations), il cherche son identité tout en restituant ce qu’est le processus artistique en lui-même.

Nauman dramatisera de plus en plus les images de ses vidéos, modifiera les mouvements et les cadrages de la caméra afin d’altérer la perception du temps, de l’espace et du corps imaginaire du spectateur. Cette démarche se radicalise à partir de 1970 avec les installations vidéo dénommées Corridors , qui couplent une caméra et un moniteur avec une construction architecturale dans laquelle s’engage le spectateur, qui devient ainsi un participant. Le plus souvent, celui-ci chemine dans un couloir à peine plus large que le corps humain et dont les parois émettent parfois des sons violents et désagréables, ou bien sont éclairées par de fortes lumières; une caméra filme la personne de dos pendant qu’elle avance, et un moniteur lui restitue cette image à l’autre bout du couloir. Ces dispositifs renforçant le malaise, l’angoisse, la claustrophobie, mais aussi les bandes vidéo réalisées depuis les années 1980 sont l’aboutissement des travaux des années 1960. Nauman théâtralise ainsi les thèmes essentiels de son œuvre: conflit entre l’intime et le public, agressions tirées du quotidien, violences sexuelles, conflits divers, la mort, la cruauté, l’horreur. Dans la vidéo Violent Incident (1986), une scène de ménage — résultat d’une plaisanterie douteuse (au moment où la femme va s’asseoir à table, l’homme retire sa chaise) — se termine par une violente bagarre au couteau; la même scène se répétera avec les rôles inversés, ensuite avec deux femmes, puis avec deux hommes. L’absurdité et la folie de telles scènes sont renforcées par la mise en scène spectaculaire des installations ou par le passage en boucle des bandes, qui répètent ainsi indéfiniment les mêmes tortures mentales et physiques; cet aspect fondamental de son travail a pu être apprécié en 1996, au Musée national d’art moderne, à l’occasion de l’exposition Bruce Nauman, Installations, vidéos et films .

Transmettre l’expérience de soi et faire réagir le spectateur grâce à des images dures ou à des situations extrêmes n’est pas une provocation gratuite de chocs émotionnels: c’est le sens même de l’existence qui est en jeu. En mettant en images des situations ordinaires que tous connaissent ou pourraient connaître, Nauman met en forme une question, une idée ou un concept qui ne sont pas forcément saisissables tels quels. À l’instar de Wittgenstein — qu’il a beaucoup lu et admiré — Nauman semble poursuivre des «investigations» sur l’être humain, ses actions, ses modes de vie, en se prenant d’abord lui-même comme sujet d’expérience et en créant chez l’autre les conditions nécessaires à telle expérience physique ou à telle spéculation. L’œuvre a ainsi pour fonction de réactiver le sens de toute expérience humaine, du détail le plus trivial à la pensée la plus abstraite.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nauman —   [ naʊmən], Bruce, amerikanischer Künstler, * Fort Wayne (Indiana) 6. 12. 1941. Seine Arbeiten umfassen Installationen, Objekte, Plastiken, Zeichnungen, an M. Duchamp orientierte visuelle Wortspiele (Gedanken über Kunst) und Videoaufzeichnungen …   Universal-Lexikon

  • Nauman — Bruce Nauman (* 6. Dezember 1941 in Fort Wayne, Indiana, USA) ist ein US amerikanischer Konzeptkünstler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Ausstellungen (Auswahl, vornehmlich Einzelausstellungen) …   Deutsch Wikipedia

  • Nauman — Bruce Nauman Cet article fait partie de la série Art contemporain Artistes …   Wikipédia en Français

  • Nauman Habib — Personal information Born 13 September 1979(1979 09 13) Peshawar, North West Frontier Province, Died 11 October 2011(2011 10 11) (aged 32) Hayatabad, Peshawar, Batting style Right handed Bowling style Right arm medium …   Wikipedia

  • Nauman Scott — Nauman Steele Scott, II (June 15, 1916 September 19, 2001), was a Republican appointed federal judge in the United States District Court for the Western District of Louisiana from 1970 until 2001, who ordered cross parish busing guidelines in… …   Wikipedia

  • Nauman Karim — Personal information Full name Nauman Karim Nationality  Pakistan Sport …   Wikipedia

  • Nauman, Bruce — ▪ American artist born Dec. 6, 1941, Fort Wayne, Ind., U.S.       American artist whose work in a broad range of mediums has made him a major figure in conceptual art.       Nauman was educated at the University of Wisconsin, Madison (B.A., 1964) …   Universalium

  • Nauman, Bruce — (12/6/1941 Fort Wayne, IN ) (USA)    Sculptor, photographer, neon artist, videogra pher, performance and installation artist. Studied at the University of Wisconsin under I. Scanga and at UC Davis under W. Wiley and R. Arneson. Best known for… …   Dictionary of erotic artists: painters, sculptors, printmakers, graphic designers and illustrators

  • Bruce Nauman — Bruce Nauman, Human/Need/Desire, 1983 Born December 6, 1941 (1941 12 06) (age 69) Fort Wayne, Indiana Nationality …   Wikipedia

  • Bruce Nauman — (* 6. Dezember 1941 in Fort Wayne, Indiana, USA) ist ein US amerikanischer Konzeptkünstler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Ausstellungen (Auswahl, vornehmlich Einzelausstellungen) …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.